Laurie Suffren
Hypnothérapeute à Aix-en-Provence

Articles

Enfin les mentalités bougent et la parole de l'enfant commence à être entendue. Cette proposition de loi contre les agressions sexuelles sur mineurs va renforcer la protection de l'enfant  face à l'agresseur . Cette proposition de loi a été déclenchée suite à une injustice faites à une fillette  de 11 ans violée par un majeur de 20 ans. Cette fillette  a été accusée  de passivité face à son agresseur mettant en doute le viol .

 

Voici un court extrait :

"Mesdames, Messieurs,

Une décision récente du parquet de Pontoise a suscité une violente polémique en requalifiant « d'atteinte sexuelle sur mineure de quinze ans » une plainte initialement déposée pour viol par une fillette de onze ans contre un agresseur âgé de vingt-huit ans, l'argumentation se fondant sur la passivité de l'enfant et l'absence de violence ou de contrainte lors de la relation sexuelle, pourtant visiblement imposée. Il en résulte évidemment une échelle des peines réduite, le viol étant passible en l'occurrence d'un emprisonnement de vingt années alors que l'atteinte sexuelle sur mineur n'est punie que de 75 000 euros d'amende et cinq ans d'emprisonnement."

 

Retrouvez l'intégralité de cette proposition de loi


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.