Laurie Suffren
Hypnothérapeute à Aix-en-Provence

Articles

Voici quelques exemples d'exercices que je préconise lors de mes consultations pour des personnes qui ont besoin de lâcher prise. Ce symptôme ( angoisse nocture) et courant lorsqu'il y a un changement de vie (divorce, chômage, déménagement, promotion, dueil..) déclanchant des émotions tel que l'angoisse, la colère, la culpabilité, la peur... Cette étape est normal et ces exercices complètent les séances d'hypnose centrées sur l'estime de soi, la confiance en soi...  le temps que le processus interne se régule et rapidement la personne rebondit en reprenant sa vie en main.

Pour les personnes qui vivent avec ce symptôme ( angoisse nocture ) depuis l'enfance, je vais travailler en séance d'hypnose sur les causes, la perception et préconiser également ses exercices à faire afin de les rassurer. Bien souvent, ils ont mis en place un processus d'anticipation d'angoisse par l'angoisse et le fait de savoir que cet exercice calme l'angoisse, le cerveau stop le processus d'anticipation. En quelques séance la personne mettra en place un processus de changement lui permettant de  lâcher prise, de se faire confiance naturellement et les crises d'angoisse disparaissent.

Le cerveau est un organe qui travaille 24 h sur 24 h généralement la journée il est occupé à réfléchir, agir, exécuter bref il est actif. Le soir venu lorsque la personne ne le stimule plus via ( la télé, les activités…) le cerveau passe en mode tension entre conscient et le inconscient en faisant ressortir toutes les émotions ( peurs, angoisses..)  de la journée occultées par l’action plus ou moins fortes selon les personnes et la situation ( financière, amoureuse…) . En plus de ses tensions, le fait d’anticiper la nuit va déclencher des crises d’angoisse bien avant de se coucher en essayant de repousser ce moment.

Quelques exemples de symptômes : 

  • Difficulté à respirer ou arythmie cardiaque,
  • Sentiment d’oppression de la cage thoracique,
  • Transpiration abondante,
  • Altération de l’humeur ,
  • Difficulté à déglutir,
  • Gorge sèche,
  • Tremblements (mains, tête, jambes), Incapacité à objectiver,
  • Boule à l’estomac,
  • Maux intestinaux,
  • Peur de la peur….

 

Afin  le calmer votre cerveau, il faut court circuiter les émotions, les tensions, les pensées, les angoisses ect…. En le calmant : Ces exercices s’apprennent donc si vous n’arrivez pas à lâcher prise rapidement, faites le tout les soirs en vous forçant et vous verrez que votre cerveau apprendra à le faire. Vous pouvez également vous servir d’une musique douce comme support.

 

 Exercices à faire le soir en se couchant afin de calmer les tensions :

 Allongez vous confortablement sur votre lit en respirant tranquillement et imaginez que vous êtes un animal et laissez vous guider par l’aventure en vous laissant porter par sa force, sa puissance comme si vous étiez cet animal. L’idéal serait que vous seriez un oiseau (aigle) et que vous survoliez  le sol en voyant loin devant vous, avec force, légèreté liberté et puissance. Si vous n’arrivez pas à être à la place de l’animal, imaginez que vous puissiez le suivre sans réfléchir comme dans un film en 3 D tout en respirant tranquillement et laissez vous portez par votre imaginaire.

Pour les personnes préférant les espaces et la nature : imaginez que vous êtes dans un lieu qui vous parle, qui vous rassure (la mer, la montage… ) et que vous deveniez cette force, ce lieu et vous explorez  ce lieu à 380° si vous n’y arrivez pas imaginez simplement vous voir dans ce lieu et ressentir la légèreté , la liberté sans réfléchir.

 

Autre exercice à faire avant de se coucher :

Prenez le temps avant de vous coucher d’écrire tout ce qui vous vient  par la tête, les colères, angoisses… sans réfléchir, ni comprendre ce que vous écrivez simplement vous laisser faire votre tête et votre main, en criant, en pleurant si vous le souhaitez…. Une fois l’écriture finie vous prenez votre ou vos pages et  sans les relire, vous dites à voix haute ou basse « je suis libérée » vous sentirez surement un soulagement interne une émotion de lâcher prise. Suite à cela vous aurez peut être envie de brûler, de déchirer, d’enterrer ces pages, faites le.

Recommencer l’exercice à chaque fois que vous sentez vos angoisses venir ( nuit ,jour)

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.